Ce qu’il faut savoir avant de partir en vacances à Madagascar


Chaque année, des milliers de touristes désireux de se ressourcer se rendent à Madagascar. Cette île située dans l’Océan Indien semble en effet être idéal pour un séjour de détente. Avant d’organiser le voyage et partir pour cette destination, il est important de prendre en connaissance certains détails.

Une île au climat variable où il fait bon de se détendre

 

État insulaire d’Afrique Orientale, Madagascar se trouve à 400 km à l’est des côtes africaines. Du Nord au Sud, elle s’étend sur 1600 km et sur 600 km d’ouest en est. C’est la cinquième plus grande île au monde. Sa capitale est Antananarivo. Son climat est très variable. Mais en général, il existe deux saisons principales : la saison sèche entre Avril et Octobre, et la saison de pluies entre Novembre et Mars. Toute l’année, il est possible d’apprécier l’île. Toutefois, la meilleure période pour réaliser un voyage à Madagascar se situe entre Avril et Septembre.

Bien évidemment, pour rentrer sur le territoire malgache, il faut se munir de certains nombre de documents d’identités et de voyage. Un passeport valide de six mois après la date de retour est obligatoire. Quelle que soit la durée du voyage, un visa est également exigé. C’est le consulat ou l’ambassade de Madagascar qui délivre cette pièce. Obtenir un visa Madagascar n’est pas une affaire compliquée. A noter que dans le cadre d’un séjour touristique, le visa ne peut être prolongé au-delà de 90 jours.

Une faune, une flore et une culture d’une richesse incomparable

 

Partout dans le monde, Madagascar est reconnu comme étant un sanctuaire de la nature. Pour les passionnés de la nature, c’est une véritable île paradisiaque. Là poussent d’innombrables espèces uniques de plantes, avec plus de 1000 variétés d’orchidées. Le baobab, ce grand arbre majestueux, fait aussi partie des emblèmes de la flore malgache. Non loin de Morondava s’étale une savane piquetée de baobabs de plus d’une trentaine de mètres de hauteur. Madagascar héberge également de nombreux lémuriens, oiseaux, grenouilles, et insectes endémiques. En visitant le parc botanique de Tsimbazaza, un lieu de distraction à Tananarive, les touristes auront l’occasion de voir certains d’entre eux.

 

Le Malagasy est la langue nationale parlée à Madagascar. Le français y est la deuxième langue officielle. Elle est enseignée dans toutes les écoles, de telle sorte que la plupart des Malgaches la maîtrisent. De par sa culture, Madagascar ne manque pas d’ébahir les touristes. Ceux qui y viennent au mois d’Août ont par exemple l’occasion d’en apprendre plus sur le « Famadihana », une coutume funéraire caractérisée par les chants et les danses. D’autres traditions comme le « tromba », ou rite de possession y sont pratiquées. La population, aussi chaleureuse que bienveillante, voue un profond respect aux devins, aux ancêtres et aux astrologues.